Changement de carrière pour l’ancien Premier ministre. Après avoir quitté la politique au début de l’été, Jean-Pierre Raffarin rejoint l’équipe de 19H le dimanche sur France 2.

Retraite très active

Jean-Pierre Raffarin ne s’arrête jamais. Même s’il a officiellement fait ses adieux à la carrière politique, il continue de s’impliquer dans le débat publique. Après la fondation d’une association, Leaders for Peace, c’est vers la télévision que se tourne l’ancien ministre du Commerce et de l’Artisanat. On le retrouvera ainsi aux côtés de Laurent Delahousse pour une nouvelle émission nommée 19H le dimanche. Il fera partie, dès le 10 septembre prochain, d’une équipe de chroniqueurs parmi lesquels Alain Duhamel et Caroline Fourest.

Une chronique de la France

L’émission veut proposer une chronique de la France. Au programme : des reportages, des fictions courtes, des entretiens avec les citoyens et des feuilletons sur la vie quotidienne des français. C’est une approche qu’apprécie décidément Laurent Delahousse. Dans la deuxième partie de soirée, il invite une personnalité pour un entretien, autre exercice qu’il connaît bien. Le thème semble bien adapté à Jean-Pierre Raffarin. En tant que ministre, puis comme Premier ministre et au cours d’innombrables campagnes électorales, il a sillonné la France comme personne. Connu pour être d’une certaine théâtralité dans son expression et ses gestes, il semblerait que Jean-Pierre Raffarin n’ait pas envie de quitter les feux de la rampe. C’est désormais en tant que chroniqueur qu’il donnera son opinion sur la France.

Jamais un Premier ministre n’était devenu chroniqueur à la télévision

Il n’est pas le premier politique à se tourner vers les médias. Mais c’est la première fois qu’un ancien Premier ministre choisit la télévision pour y devenir chroniqueur. Avec le renouvellement des députés de l’Assemblée nationale et la reconfiguration du paysage politique français, de plus en plus de politiques choisissent cette voie. Jean-Pierre Raffarin sera d’ailleurs opposé à Raquel Garrido (Les Insoumis) pour l’audimat de la tranche horaire de 19h le dimanche. Candidate malheureuse à la députation, elle est devenue chroniqueuse dans la nouvelle émission de Thierry Ardisson, Les terriens le dimanche. Les deux émissions, chacune avec sa personnalité politique, vont se retrouver en concurrence.

Enregistrer

Enregistrer